La Vendée : quand la visiter ?

La Vendée : quand la visiter ?

Le département de la Vendée n’est plus à présenter pour les amateurs de vacances en bord de mer. Il compte un large choix de plage de sable fin. C’est aussi un haut lieu de la randonnée avec diverses pistes longeant de magnifiques côtes. Les activités de plein air à pratiquer sur le sol vendéen se comptent par dizaines. Si vous aimez les loisirs nautiques, diverses disciplines sont à essayer sur les plages vendéennes. Outre le farniente, la voile constitue une attraction phare. Les Vendéens ont toujours éprouvé de l’amour pour le Grand Bleu. La preuve : la course en solitaire autour du globe prend le départ sur place. Quoi qu’il en soit, ce département se visite presque toute l’année, selon vos attentes.

Partir en Vendée toute l’année, c’est possible !

Au début de l’année, le climat reste mitigé en Vendée. Le département connaît des hivers doux avec une température avoisinant les 10 degrés au mois de février. Les précipitations restent fortes pendant cette période hivernale. La pluie tombe environ 12 jours par mois. Le temps s’améliore davantage à Pâques. Le thermomètre peut afficher autour de 13 °C. La fraîcheur se fait surtout ressentir en soirée. Cela dit, les vacances pascales constituent un bon choix de voyage sur la côte ouest française. Les précipitations pendant cette période de l’année sont d’environ 35 %. Il y a autant de chance qu’il pleuve en avril, alors autant s’y préparer convenablement. Le meilleur moment de visiter la Vendée se situe entre mai et août. Au cœur de l’été, le mercure atteint allègrement les 25 °C. Pour les retardataires et ceux qui craignent la foule de l’été, il est possible de venir en septembre. Le climat reste correct à la rentrée. Le thermomètre affiche à peine une baisse d’un point par rapport à la température estivale. Si vous n’aimez pas la chaleur, partez dans le 85 au mois d’octobre. L’eau reste pratique pour la baignade à condition que vous ne soyez pas frileux. Puis, novembre reste envisageable pour les vacances de Toussaint. Seulement, il fait froid et pleut beaucoup.

Profiter d’un ensoleillement optimal au bord de l’Atlantique

La Vendée a une côte exposée aux vents. Une brise océanique souffle sur le département toute l’année. Ainsi, ceux qui vont venir pour la voile sont les bienvenus à tout moment. Parfois, de véritables tempêtes prennent forme. Les spécialistes donnent même des noms à ces bourrasques. Par endroits, la vitesse peut atteindre 140 km/h. Ce qui offre beaucoup d’adrénaline pour les pratiquants de kitesurf ou de planche à voile. Le record de souffle revient à l’île d’Yeu où le vent peut atteindre 162 km/h, alors avis aux amateurs ! Les tempêtes arrivent le plus souvent au cœur de l’hiver. Autant ne pas venir pendant la saison froide si vous ne faites pas le déplacement pour les disciplines nautiques utilisant le vent. Outre une brise presque permanente, le soleil est au rendez-vous sur la côte ouest. L’ensoleillement maximum revient à Noirmoutier. Cette île bénéficie de plus de 2300 heures de beau temps annuel. C’est un excellent ensoleillement puisqu’ailleurs, cet ensoleillement descend bien en dessous de 1900 heures. Notez aussi que le climat dans l’arrière-pays diffère de celui des côtes. À l’intérieur des terres, le vent souffle moins pour offrir quelques degrés supplémentaires.

Programmer le séjour de manière à apprécier les produits de saison

En dehors du climat, vous pouvez planifier votre voyage en Vendée selon vos propres critères. Pour certains qui partent surtout en famille, le séjour se programme en fonction de différentes animations et des activités. Dans ce cas, l’idéal est de séjourner en camping. Vous pouvez par exemple séjourner en Vendée dans un mobil home du camping Le Paradis. Il s’agit d’un camping 4 étoiles disposant de diverses installations ludiques pour agrémenter vos vacances. Ainsi, vous n’êtes pas toujours obligé de sortir de votre hébergement pour pouvoir vous amuser.

Vous pouvez aussi programmer vos vacances suivant les spectacles et régates qui se déroulent en Vendée. Cette destination est une véritable terre d’événements. Il y a, entre autres, le Festival de Poupet les pieds dans l’herbe, le Vendée Globe, le Festival Face et Si, etc. Puis, il est aussi possible de voyager en tenant compte de la gastronomie. Les produits du terroir arrivent avec une certaine saisonnalité. Ceci dit, la Vendée dispose d’un large choix d’ingrédients pour réaliser les spécialités culinaires locales. Les chefs locaux affectionnent particulièrement le beurre à fleurs de sel. Doux et savoureux, il accompagne beaucoup de plats sur les tables étoilées de la Vendée. Les festivals sont parfois centrés sur certains produits. C’est le cas du Festival Moul’stock. Cet événement met à l’honneur les moules de la région. Elles sont proposées dans toutes les sauces possibles au mois de juin. Pour juillet, un festival parlant de bouse permet d’apprécier une ambiance champêtre. En effet, le département ne se limite pas à son littoral. Ses campagnes méritent aussi l’attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *