En cas de retard ou de grève, quels sont vos droits de voyageur ?

En cas de retard ou de grève, quels sont vos droits de voyageur ?

Assez régulièrement, vous prenez l’avion pour différentes raisons, donc les retards de vol et les grèves du personnel à bord ou à terre, vous connaissez. Cela vous a valu bien de désagréments mais vous avez appris à vivre avec. Comme vous n’avez aucune prise sur ces situations, vous vous êtes fait une raison. Or, en tant que voyageur, vous avez des droits.

Si le retard de vol est important

En arrivant à l’aéroport, vous apprenez que votre vol va subir un retard de plusieurs heures. Quels sont vos droits ? Vous avez droit à un remboursement si le retard est de 5 heures ou davantage et à une assistance si c’est 2 heures ou plus et ce, pour un vol court de 1 500 km tout au plus. L’assistance vous est également due à partir de 4 heures de retard si c’est un vol long courrier. Si vous arrivez à destination avec 3 heures de retard ou davantage, la compagnie vous doit une compensation identique à celle d’une annulation de vol. Concrètement, cela signifie que vous toucherez une somme entre 250 et 600 euros selon la distance.

En cas de grève

Le personnel navigant comme le personnel travaillant dans les bureaux et les aéroports ont aussi le droit de manifester ou de faire la grève. Si cela tombe au moment de votre départ, vous avez les droits suivants : si la grève concerne les pilotes ou le personnel de la compagnie, vous pouvez demander un remboursement total de votre billet. Vous avez aussi la possibilité de réclamer une indemnisation. Si la grève est spontanée, donc non prévue, il s’agit de ce qu’on appelle conditions extraordinaires. La compagnie doit vous rembourser votre billet mais elle n’est pas tenue de vous indemniser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *