Île de Ré : le paradis des amateurs de vélo

Île de Ré : le paradis des amateurs de vélo

L’île de Ré a une surface totale d’environ 85 km². Cette superficie est presque entièrement plate. Le point le plus haut par rapport au niveau de la mer atteint à peine 19 mètres. Ce qui constitue un réel avantage pour les fans de randonnée à vélo. Cet endroit compte plus de 100 km de pistes cyclables. Ce qui en fait un vrai havre de paix pour les amateurs de bicyclette. D’ailleurs, la circulation automobile reste très limitée sur place. Les familles peuvent y venir pour louer des vélos. Alors, enfourchez votre bicyclette et découvrez les merveilles de Ré la Blanche.

Différentes pistes cyclables offrant l’opportunité de bien connaître Ré

La location d’un vélo est accessible à tous sur Ré. Vous trouvez des prestataires dans les différents villages de l’île. Il est également possible de venir avec vos propres bicyclettes. En effet, cette terre au large de la Charente Maritime est reliée au continent par un pont. Il suffit parfois d’arrimer le vélo à l’arrière du camping-car. Les nombreux kilomètres de pistes cyclables sur l’ile de ré vous attendent, mais prenez aussi la tenue idéale pour pédaler pendant des heures. Les parcours restent libres, mais comprennent parfois des passages dans une station balnéaire. Vous pouvez notamment pédaler à la découverte de Sablanceaux. Il est aussi possible de venir à Rivedoux-Plage avec une bicyclette. Autrement, les villes telles que Le Martray ou Fier figurent au programme. Saisissez l’occasion de découvrir Les Portes-en-Ré ou Le Bois Plage en pédalant sous un soleil radieux. La plupart des tours commencent aussi à Saint Martin. Cette cité fortifiée fait office de capitale de l’île. Sa fortification Vauban en forme d’étoile est reconnue comme patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. D’autres merveilles architecturales sont également à découvrir. C’est le cas du fort La Prée, un monument classé dans le village de La Flotte. Le vélo est apprécié des randonneurs. Ce moyen de transport permet de boucler le tour de l’île en une journée. Pendant la balade, vous pouvez passer dans les marais salants. Ces exploitations produisent encore le sel utilisé dans les grands restaurants parisiens. Contrairement aux idées reçues, ce condiment blanc peut avoir d’autres goûts que le salé. La randonnée cycliste peut aussi vous mener vers des parcs. La Réserve Naturelle de Lilleau des Niges est une étape à ne pas manquer. Le patrimoine faunique mérite des heures de pédalage. Après une bonne journée d’effort, accordez-vous un repos bien mérité sur la plage.

Le vélo pour changer de la baignade et de loisirs nautiques

Les plages constituent la principale raison pour laquelle les vacanciers viennent à Ré. L’île compte un bon nombre de stations balnéaires avec leurs particularités respectives. Rivedoux reste un incontournable. C’est la première plage que vous verrez en arrivant de La Rochelle. À la sortie du grand pont qui relie Ré au continent, le sable fin de cette station balnéaire familiale vous attend. Il est possible de louer un vélo sur place. Ainsi, vous avez l’opportunité de changer de jeux aquatiques et de loisirs nautiques. Après des heures de baignades et des séances de surf, vous pouvez pédaler en direction de Sainte-Marie. Cette bourgade dispose de deux belles plages du nom de Montamer et la Salée. Laissez de côté votre monture pour vous mettre à la pêche à pied. À essayer à marée basse, cette activité est particulièrement fun. Ceci étant, les parcours de VTT dans les dunes de Bois Plage en Ré constituent une expérience unique en son genre. Il faudra l’essayer afin de se mesurer aux éléments. Un vélo à roues larges serait mieux adapté pour cette balade dans les monticules d’allure lunaire. Pour ceux qui veulent juste admirer la beauté du littoral, il faudra se rendre du côté de la Couarde. Dans cette partie de l’île, le paysage de carte postale constitue un décor d’exception. Pour allier culture et sport, ce serait mieux de pédaler en direction de la ville de Saint Clément des Baleines. Ce grand village porte ce nom à cause de nombreux mammifères marins qui viennent s’échouer en fin de vie. Un grand phare fait la fierté des habitants. Cet édifice ouvre ses portes aux visiteurs. Le site a même un musée avec des programmes interactifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *