Mont-Saint-Michel : une abbaye légendaire et beaucoup plus encore

Mont-Saint-Michel : une abbaye légendaire et beaucoup plus encore

Une destination phare du nord-ouest de la France, le Mont-Saint-Michel est à visiter au moins une fois dans sa vie. Il s’agit d’un lieu de pèlerinage, mais également d’un patrimoine de l’humanité reconnu par l’UNESCO. Cette petite commune du département de la Manche (50) attire du monde grâce à la célèbre abbaye séculaire. Les vacanciers viennent aussi pour la beauté de la baie qui entoure le lieu historique. Différentes attractions sont proposées dans les environs. Les amateurs de camping trouvent aussi le parfait endroit pour passer leur été.

Bienvenue au Mont-Saint-Michel !

Culminant à 157 mètres au-dessus du niveau de la mer, le Mont-Saint-Michel est une abbaye séculaire à l’histoire mouvementée. Une statue de personnage biblique à l’origine de cet îlot domine toute une baie. Tout autour, une petite ville fortifiée a été bâtie. Selon la légende, Saint Michel lui-même avait ordonné à des religieux de bâtir une abbaye sur le rocher perdu au large de la France. Les premières constructions datent du VIIIe siècle. Les murailles et les fortifications viennent beaucoup plus tard. Elles étaient construites pendant la guerre de Cent Ans. Ce conflit qui a duré tout un siècle opposait la couronne d’Angleterre à la royauté française. Ces remparts ont surtout servi à se barricader contre les attaques des troupes venues d’outre-Manche. Un long siège s’en suivit. Le Mont fut pratiquement abandonné pendant les XIVe et XVIe siècles. Quelques religieux et des prisonniers ont tout de même vécu sur ces lieux. Durant cette période, l’endroit se surnommait Bastille des Mers. À la Révolution française, l’îlot devient une vraie maison de force pour les opposants à la République. Il porte alors le nom de Mont Libre. Ce statut de prison d’État fut gardé jusqu’en 1863. Après cette date, il redevient un lieu de culte puis un monument historique. Ce nouveau statut est gardé depuis 1874. La digue et une ligne de tramway étaient mises en place pour acheminer les visiteurs de tout l’Hexagone et d’ailleurs. Le lieu de villégiature a attendu 105 ans avant de devenir un patrimoine mondial de l’humanité. La route qui relie actuellement le Mont-Saint-Michel au reste de la France est assez récente. Depuis 2001, les moines d’une fraternité de Jérusalem habitent les lieux. Ce sont les rares personnes à y vivre en permanence. Une visite sur place permet de découvrir les différentes étapes de cette abbaye devenue bastion militaire, prison et village touristique. Un camping dans les environs tel le camping de l’Ile Verte près du Mont-Saint-Michel constitue le meilleur hébergement pour découvrir ce site tout en profitant à fond de votre séjour. Après votre visite, vous pouvez vous rafraîchir dans la piscine de votre camping ou vous reposer dans votre mobil home.

Découvrir l’Abbaye et ses environs

Au Mont-Saint-Michel, les visites se poursuivent toute l’année. La petite colline vibre sous les pas de millions de touristes venus l’admirer. L’heure idéale pour découvrir cette destination serait le matin avant l’arrivée en masse des visiteurs. Outre les vacanciers estivaux, les personnes qui font du tourisme religieux sont nombreuses au cœur de l’été. Il est également possible de faire une balade nocturne dans ces lieux chargés d’histoire. Les vieilles pierres et les remparts sordidement silencieux donnent parfois la chair de poule. Quoi qu’il en soit, la visite commence généralement dans l’abbaye. Ce lieu de culte trône majestueusement en haut de l’îlot. Selon les récits, un évêque du nom d’Aubert avait reçu trois visites de Saint Michel. Cet archange lui ordonne de construire un monastère à l’endroit qu’il a indiqué. Un sanctuaire fut alors bâti. Plusieurs communautés religieuses se sont succédé, notamment les moines bénédictins. Ces ecclésiastes ont fait du Mont un vrai lieu de culte. L’actuelle abbaye est un ensemble de plusieurs bâtiments. Certains d’entre eux sont entièrement dédiés à la prière. D’autres font office de salle d’exposition pour montrer la vie monastique. Le musée constitue un autre lieu à visiter. Cet établissement résume un millénaire d’Histoire. Les vacanciers apprécient les belles pièces d’armurerie, du mobilier ainsi que divers vestiges du passé. D’anciens cachots où les prisonniers ont croupi pendant des décennies se trouvent en dessous du musée. Ces geôles étaient occupées par les opposants de Louis XV. La prison a aussi servi pour la détention des personnalités politiques du XIXe siècle. La baie du Mont-Saint-Michel est une attraction à elle seule. Cet endroit vit au rythme des marées. Elle se transforme parfois en prairie inondable avec de paisibles troupeaux. Il est interdit de s’y balader sans guide. La marée peut réellement surprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *