Voyage en Afrique du Sud : les documents administratifs supplémentaires pour les mineurs

Voyage en Afrique du Sud : les documents administratifs supplémentaires pour les mineurs

Il existe une règlementation spécialement édictée pour les mineurs pour tous les passagers étrangers de moins de 18 ans qui entre ou qui sort dans le territoire de l’Afrique du Sud. Tous les mineurs, peu importe sa nationalité, devra alors présenter des documents administratifs supplémentaires aux services d’immigration, outre les documents de voyage habituels (passeport, visa,…). Pour un mineur qui voyage avec

Pour un mineur qui voyage avec les deux parents

Quand le mineur est accompagné de ses deux parents lors du voyage en Afrique du Sud, il devra avoir sur lui : son passeport, la copie intégrale de son acte de naissance ou bien son extrait de naissance plurilingue. En ce qui concerne la date de délivrance de ces documents, il n’y a aucune condition stricte. Sinon, il vaut mieux toujours avoir le livret de famille à portée de main pour la justification de la filiation.

Pour un mineur qui voyage avec un seul parent

Dans le cas où les parents ne sont pas séparés, le mineur devra présenter d’autres documents en plus des documents habituels et de ceux qui viennent d’être cités. Il devra alors avoir une autorisation de sortie du territoire bilingue qui a été renseignée et signée par le parent qui ne l’accompagne pas ainsi qu’une copie certifiée de la pièce d’identité de ce dernier. L’autorisation devra être datée de moins de 6 à la date du voyage. Il est aussi obligatoire que la signature apposée sur l’autorisation soit certifiée par la mairie, le notaire ou encore l’ambassade de l’Afrique du Sud.
Dans le cas où les deux parents sont divorcés, le mineur devra présenter tous les documents qui ont été précédemment cités. Toutefois, s’il est dans l’impossibilité d’obtenir l’autorisation de sortie signée par l’autre parent, celle-ci peut être remplacée par le jugement du divorce ou n’importe quel document officiel attestant l’attribution de la garde de l’enfant.
Enfin, si l’un des parents est décédé, l’autorisation de sortie sera remplacée par une copie certifiée de l’acte de décès du défunt.
Il est à noter que ces documents, qu’il s’agisse des originaux ou des copies certifiées conformes aux documents originaux) doivent être émis en anglais. Dans le cas échéant, les documents peuvent être traduits en anglais par un traducteur assermenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *